Fermeture de Zone Téléchargement, la fin d’une époque


Commentaire

Actualités
Zone Telechargement fermeture

Classé 11ème site le plus visité dans l’Hexagone, la gendarmerie Nationale a annoncé hier sur Twitter la fermeture du site de téléchargement illégal Zone Téléchargement. Le site comptabilisait plus de 3,5 millions de connexions par mois et 11 000 visiteurs par jour.

Zone Téléchargement : référence pour les internautes français

Selon le classement d’Alexa, site web américain de statistiques, Zone Téléchargement était le site pirate le plus fréquenté des utilisateurs français à la recherche de films, musique ou jeux vidéo gratuits. Contrairement aux nombreux autres sites de téléchargement, Zone Téléchargement dirigeait les internautes vers des liens de téléchargements par lesquels ils pouvaient se connecter à des serveurs.

Hélas pour les 10 millions de français adeptes de ce site, la gendarmerie Nationale a annoncé ce lundi 28 novembre la fermeture du site qui aura causé un peu plus de 75 millions d’euros de préjudice. Elle a exposé le travail réalisé par le Centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N) et la Section de Recherche de Toulouse (SR) qui a permis d’interpeller 7 personnes qui ont ensuite été placées en garde à vue.

C’est l’Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (Alpa) ainsi que la société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SACEM) qui ont déposé une plainte en novembre 2014. En septembre 2016, l’administrateur avait été condamné à 1 an de prison dont 8 mois ferme ainsi que 5 millions d’euros de dommages et intérêts. L’ancien site pirate  zone-telechargement.com affiche désormais un message d’erreur.

 

Twitter en deuil

Le réseau social mondial Twitter s’est agité dès l’annonce jeudi en fin d’après-midi.
De nombreux internautes se sont exprimés notamment avec les hastags : #RendezNousZoneTelechargement ou encore #JeSuisZoneTelechargement qui détourne le slogan « Je Suis Charlie » pour montrer leur tristesse. Ils ont notamment comparé leur émotion à celle ressentie lors de la fermeture du site Megaupload en 2012, un événement plus que marquant pour les internautes pirates du monde entier.

Certains internautes vont même jusqu’à demander aux futurs candidats à l’élection Présidentielle d’insérer dans leur programme la réouverture de Zone Téléchargement, en leur promettant, dans un Tweet, un vote supplémentaire.
Le Gorafi s’amuse de cette nouvelle en déclarant une information choquante :

Flash : plusieurs milliers de personnes défilent en silence sur les Champs Elysées pour demander le retour de Zone Téléchargement.

Lire aussi : La Loi Hadopi pourra être oubliée le 4 février 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *