Messenger : 17 jeux vidéo à présent disponibles sur l’application


Commentaire

Actualités
messenger jeux video

Facebook vient d’ajouter une nouvelle fonctionnalité à sa plateforme de messagerie instantanée Messenger : il est maintenant possible de jouer à des jeux vidéo directement dans les conversations.


 
Intitulée Instant Games, cette nouvelle option permet de jouer à 17 jeux vidéo dont PacMan, Galaga ou encore Space Invaders. Un petit onglet permet ainsi d’accéder à la liste des jeux disponibles et d’y jouer seul ou à plusieurs.

 

Messenger voit toujours plus grand

 

Fort de son milliard d’utilisateurs, Messenger est à présent la première plateforme de messagerie instantanée au monde. Facebook mise beaucoup sur cette plateforme et souhaite la développer de plus en plus comme le prouve cette nouvelle fonctionnalité.

 

Instant Games est extrêmement simple d’utilisation : à l’ouverture d’une conversation, on trouve désormais une icône représentant une manette de jeu vidéo juste au-dessus du champ de texte. Aucune installation supplémentaire n’est demandée pour profiter de cette nouvelle option. Cela dit, seul les smartphones récents utilisant IOS ou Android y auront accès et seuls 30 pays profitent pour l’instant de cette nouveauté.
 
Facebook avait déjà testé l’insertion de «mini jeux» comme un jeu d’échec ou encore de basketball mais ce n’était que périodique. Aujourd’hui c’est une réelle fonctionnalité que propose Messenger, qui souhaite ajouter de plus en plus de jeux vidéo à sa liste au fur et à mesure, ainsi que différentes manières de jouer.

 

Une fonctionnalité prometteuse

 

Facebook souhaite, grâce à ce récent ajout, convertir de plus en plus d’utilisateurs à Messenger. Le numéro un des réseaux sociaux espère aussi augmenter le nombre d’interactions sur sa plateforme grâce aux jeux en ligne.
 
Il est possible de jouer en ligne depuis son ordinateur mais aussi bien évidemment depuis l’application sur smartphone, ce qui offre un nouveau divertissement pour la vie quotidienne. Cette nouveauté est pour le moment gratuite mais on peut envisager une monétisation future si l’application connaît un réel succès.
 
Reste à voir si les utilisateurs de Messenger adopteront en masse cette nouvelle option… ou pas.
 
Lire aussi : Facebook : entre expérimentations et lancement de nouveautés 
 
Source image : www.europe1.fr
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *